faisons un essai !

Hmmmmm ! Chantilly ou crème au beurre parfumée café et rhum blanc ???

J'essaierai bien…

 

Je ne sais pas... Ce n'est pas une de mes images ! Mais j'avoue qu'elle ouvre l'appétit !

rhaerh

Sylvie Licard  est landaise. Depuis 1995, elle réalise des films documentaires sur l’histoire sociale des Landes et de ses savoir-faire. Durant six ans, elle a siégé au conseil économique et social de la région Aquitaine dans le collège des personnalités qualifiées. Sa spécialité est le collectage de la mémoire du vieux monde. Elle a produit à ce jour dix-sept documentaires. Elle présente elle-même ses films dans la région. Ces derniers bénéficient de validations scientifiques du CNRS de plusieurs laboratoires d’anthropologie, et du Collège de France. Elle débute son métier de reporter très tôt à 19 ans. Elle collabore à France Inter avant de partir vivre plus de deux ans au Canada où elle se spécialise en journalisme radio et presse écrite. Elle y crée deux galeries d’Art et travaille aussi dans un théâtre comme assistante à la production et à la mise en scène. Elle restera près de six mois à Miami, correspondante radio lors de l’arrivée massive des réfugiés cubains sur les côtes de la Floride en 1980. De retour en France, elle crée Radio Dax Océan Europe1 avec Pierre Albaladéjo. Elle est journaliste et responsable de l’information, elle collabore aussi  à Sud-Ouest et à la Dépêche du Midi.

 

sylvie licard, tanoc productions, orthe, landes, aquitaine, gascogne, film, regionalisme, sudouest, chalosse, bas-adour

Au bout de trois ans, elle entre à Europe1 où elle devient reporter chroniqueuse pour J.P. Elkabach, Bernard Rapp et Jean Marie Cavada sous la tutelle de Charles Villeneuve. Elle collabore en même temps à Antenne2, Cosmopolitan, Paris le Magazine. Elle donne des cours de reportage radio à l’école de Journalisme d’Europe1. Pour des raisons personnelles, elle quitte Paris pour revenir dans les Landes et produire un groupe de musique basque distribué par BMG, le groupe Bertelsmann. Elle travaille ensuite dans un musée d’Arts et Traditions Populaires où elle aura l’idée, à partir de 1995 de faire des films. Durant sa mandature au Conseil Economique et Social de la Région Aquitaine. elle représentait l’assemblée à la Maison des Sciences de l’Hommes d’Aquitaine, au Comité Régional du Thermalisme, à Aquitaine Image Cinéma et à la Maison de l’Aquitaine à Paris dont elle est toujours vice-présidente.

 

 

Passionnée d'arts visuels elle a créé la galerie Reg'Arts à Moliets. Pendant six années, elle a proposé au public les oeuvres de peintres et de sculpteurs professionnels qu'elle avait apprécié lors de ses reportages. Les visiteurs pouvaient aussi, visionner librement ses films.

 

Un leader syndical agricole au tribunal

1956 : Ici au premier plan, au sortir du tribunal paritaire de Dax : Récalde, maire ; André Darrière, Albert Justes, André Pons et Jean Lay.

 

 

orthe landes peyrehorade aquitaine sorde hastingues cagnotte gave adour saumon chalosse abbaye

Vous trouverez dans la première vignette ci-dessous, l'ensemble des numéros disponibles te la possibilité de les choisir dans cette liste pour les commander.

Juste après la même possibilité pour ce qui concerne les Cahiers Orthenses qui sont en quelque sorte des numéros "spéciaux" de la revue mais traitant d'un seul thème, celui qui est choisi pour élaborer l'expostion présentée chaque année au public.

Chaque numéro de la revue est ensuite présenté avec la page de couverture et un aperçu du sommaire.

centre culturel du pays d'orthe